Dans le cadre du volet milieu naturel de l’étude d’impact d’un projet « énergies renouvelables », les habitats naturels, la flore, l’avifaune, les chiroptères, l’herpétofaune, l’entomofaune et les mammifères terrestres sont expertisés au cours de plusieurs campagnes de terrain. Ces expertises peuvent mettre en évidence la présence d’espèces protégées qui nécessitent une attention particulière.

Malgré la mise en place de mesures d’évitement et de réduction des impacts, des impacts résiduels significatifs peuvent persister sur certaines populations d’espèces protégées ou d’habitats d’espèces protégées. Un dossier de demande de dérogation est alors nécessaire.

Grâce à notre expérience en termes d’enjeux et d’incidences de tels projets sur la biodiversité, nous accompagnons régulièrement des porteurs de projets pour la réalisation de ces dossiers de demandes de dérogation. Outre l’identification des espèces cibles du dossier, Abies est en mesure d’évaluer les mortalités “acceptables” pour la faune volante ou encore d’accompagner le porteur du projet pour consolider les mesures compensatoires envisagées.

Notre approche transversale et pluridisciplinaire nous permet également d’argumenter sur les trois conditions d’octroi de la dérogation telles que définies par la loi, à savoir les raisons impératives d’intérêt public majeur du projet, l’absence de solution alternative satisfaisante et le maintien dans un état de conservation favorable des populations d’espèces ou des habitats d’espèces concernés.