Etudes paysagères (éolien et Photovoltaïque)


Abies dispose des moyens humains et techniques permettant de conduire des analyses paysagères en vue de divers aménagements et plus particulièrement les installations liées aux énergies renouvelables.

Les outils de l’analyse paysagère et de l’analyse cartographique sont souvent utilisés en parallèle pour la réalisation d’études paysagères complètes et illustrées. Ces synergies permettent ainsi de développer des compétences pour :


  • la caractérisation des paysages (représentation spatiale, reportage photographique, analyse de terrain,…) ;

  • l’analyse de la visibilité (logiciels de visibilités, simulations visuelles, coupes topographiques).


Coupe topographique


Représentation spatiale du paysage


Reportage photographique

La relation au paysage va dépendre, pour chaque observateur, de nombreux facteurs liés à son éducation, à sa culture et à son utilisation du paysage ; l’utilité accordée à l’objet (éolienne) va également intervenir de façon importante. Des différences de perception parfois fondamentales vont apparaître selon les liens au lieu et au paysage entre un citadin et un rural, entre les habitants d'une résidence principale et ceux d'une résidence secondaire, etc...

Les simulations paysagères

L'objectif des simulations paysagères est de montrer, selon différents points de vision, comment le parc éolien apparaîtra.

On distingue des point de vision de deux types: ceux représentatifs du voisinage (soit à des éloignements et des orientations variés) et ceux depuis des lieux plus sensibles (par exemple sites touristiques, points panoramiques, agglomérations…).

Exemple de simulation paysagère :



Le photomontage apporte une visualisation très précise de la façon dont le parc éolien va apparaître depuis un point particulier. L'image peut être rapidement comprise et laisse peu de place à la mauvaise interprétation. Ces simulations permettent l'anticipation de l'évolution paysagère.

L'intégration paysagère

L'expérience des parcs éoliens nord-américains et européens a conduit à l'élaboration informelle de règles paysagères. La liste suivante reprend les principales règles reconnues :

1- Assurer une harmonie et un équilibre visuels

L'objectif est de rechercher une forme d'harmonie visuelle. Ainsi, un parc éolien doit apparaître comme cohérent, notamment dans l'organisation rationnelle des turbines entre elles. En effet, un parc éolien est un aménagement réalisé par l'homme et un équipement moderne. Il s'agit de respecter cette dominante "aménagée" par une organisation géométrique des éoliennes : alignements, mise en quinconce, ... Il s'agit également d'employer des éoliennes identiques (type, tour, hauteur, couleur).

2- Limiter le parc aux seules éoliennes

L'objectif est de réduire voire de supprimer les aménagements et équipements secondaires. Concrètement, il s'agit d'enfouir les lignes électriques d'évacuation de la production, de limiter les structures auxiliaires (bâtiments annexes, transformateurs, pylônes de mesures…) et d'éviter toute clôture spécifique. Tous ces éléments surchargent en effet le paysage ; un parc éolien limité aux seules turbines est lisible car simple.

3- Minimiser les chemins d'accès

Il s'agit de minimiser l'importance des chemins d'accès à créer ou à améliorer, en termes de longueur, mais également en termes de travaux associés (terrassements, pose d'enrobés…).

4- Gérer le chantier et l'après-chantier

Il est nécessaire tout d'abord de contrôler l'érosion et de revégétaliser les sols. En effet, les sites éoliens sont souvent dénudés de végétation, justement en raison des vents. Ensuite, une gestion des déchets de chantier, pour éviter toute pollution visuelle et physique du site, est absolument nécessaire. En fonctionnement, un parc éolien ne produit ni déchets, ni sous-produits ; le chantier de montage doit procéder de la même logique. Enfin, il est nécessaire de soigner la finition. C'est parfois grâce à une bonne finition, dans le soin apporté aux détails, qu'un parc éolien peut être qualifié de réussi ou non.

ABIES - 7, avenue du Général Sarrail. 31290 VILLEFRANCHE-DE-LAURAGAIS - Tél. : 05 61 81 69 00. Fax : 05 61 81 68 96 - Mail : info@abiesbe.com
Plan du site - Mise à jour : novembre 2011 - © Tous droits réservés ABIES - 2003