Enjeux de l’implantation des centrales photovoltaïques au sol


Le principal enjeu de l’implantation des centrales photovoltaïques au sol est la consommation de surface : il faut un peu moins d’un hectare de photopiles pour une puissance installée d’un mégawatt, mais pour des raisons d’ombrage entre modules, l’occupation au sol sera d’environ deux hectares.

Si cette occupation du sol est conséquente, la production d’électricité photovoltaïque est, à énergie produite équivalente, dix fois plus importante par hectare que pour les agrocarburants (le rendement des photopiles est en effet dix fois plus performant que celui de la photosynthèse).

Cette occupation importante de l’espace aura des conséquences éventuelles sur les activités agricoles, sur les espèces animales (nicheuses ou à large rayon d’action), … C’est pourquoi il est préféré les sites anthropisés (carrières, friches, …). Dans tous les cas, les espaces laissés libres à l’intérieur de la centrale (entre les rangées de photopiles) peuvent être valorisés pour l’agriculture (moutons, abeilles, …), pour la biodiversité (espace tranquille et clos).


ABIES - 7, avenue du Général Sarrail. 31290 VILLEFRANCHE-DE-LAURAGAIS - Tél. : 05 61 81 69 00. Fax : 05 61 81 68 96 - Mail : info@abiesbe.com
Plan du site - Mise à jour : novembre 2011 - © Tous droits réservés ABIES - 2003